Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Stephane Claude CUNY
  • : Tout jeune je dessinais et me destinais pour la profession de Tailleur pour homme... Alors pendant mon apprentissage au sein de cette institution professionnelle et dans le cadre des de la formation en arts plastiques, je devais transcrire le sujet offert, avec ma propre vision...
  • Contact

Profil

  • Stephane CUNY
  • TRENTE DEUX ANS DE CRÉATION PICTURALE Autodidacte, j'ai exposé pendant dix ans au Salon des Artistes indépendants, au Grand Palais des Champs-Elysées à Paris... Depuis le premier janvier 2007, ma peinture prend une nouvelle orientation...
  • TRENTE DEUX ANS DE CRÉATION PICTURALE Autodidacte, j'ai exposé pendant dix ans au Salon des Artistes indépendants, au Grand Palais des Champs-Elysées à Paris... Depuis le premier janvier 2007, ma peinture prend une nouvelle orientation...

Recherche

Archives

13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 06:51

(Vocable né vers 1383). Grande plante herbacée, dont les grosses fleurs en capitules jaunes se tournent vers le soleil.

Hélianthe, autre nom connu du tournesol (autre vocable née vers 1615; du latin : helianthus, et du grec : hélios « soleil » et anthos « fleur »).

undefinedEn Botanique : l’hélianthe tubéreux est le topinambour. Dans le langage courant, l’hélianthe annuel est la fleur d'ornement, voire le tournesol.

Ce qui s’est écrit autour du tournesol !

« L'hélianthe tord sa tige pour suivre le soleil dont il est l'image » (Colette).

« Les tournesols cernaient d'une crinière d'or leur grande tonsure monastique noire » (Huysmans).

Symbole du retour de l’été, le tournesol, en Allemagne, en Autriche est offert en pot. Il s’achète chez le fleuriste comme n’importe quelle plante d’ornement et les gens en disposent dans leur jardin, à la maison et dans leur bureau.

Ils arborent ce symbole jusqu’à leur boutonnière et on trouve une multitude d’objets dont l’illustration principale est le tournesol.

De retour en France, je n’avais qu’une envie : peindre des champs de tournesols, sous tous les angles… Alors j’ai réussi à m’approcher de champs, non loin de mon atelier. Ce n’est pas évident car les petites routes de campagne ne sont pas toujours rassurantes et pour aller admirer ces magnifiques géantes et jaunes fleurs, il faut souvent aimer prendre des risques et les cultivateurs ne voient pas toujours d’un très bon œil, un type entièrement vêtu de noir, carnet de croquis ou appareil photo à la main, s’approcher de leur trésor. De plus, l’été dernier, en France, n’a pas été des plus ensoleillé !

Alors j’ai mitraillé ce champ, sous toutes les coutures et pour préparer le retour de l’été, je vous propose une série sur ce thème.

Partager cet article
Repost0

commentaires