Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Stephane Claude CUNY
  • : Tout jeune je dessinais et me destinais pour la profession de Tailleur pour homme... Alors pendant mon apprentissage au sein de cette institution professionnelle et dans le cadre des de la formation en arts plastiques, je devais transcrire le sujet offert, avec ma propre vision...
  • Contact

Profil

  • Stephane CUNY
  • TRENTE DEUX ANS DE CRÉATION PICTURALE Autodidacte, j'ai exposé pendant dix ans au Salon des Artistes indépendants, au Grand Palais des Champs-Elysées à Paris... Depuis le premier janvier 2007, ma peinture prend une nouvelle orientation...
  • TRENTE DEUX ANS DE CRÉATION PICTURALE Autodidacte, j'ai exposé pendant dix ans au Salon des Artistes indépendants, au Grand Palais des Champs-Elysées à Paris... Depuis le premier janvier 2007, ma peinture prend une nouvelle orientation...

Recherche

Archives

10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 09:24

opmnuagesmissette.jpg

« On peut manger les nuages ? »
de Maryse Petitiot


http://www.thebookedition.com/on-peut-manger-les-nuages--de-maryse-petitiot-p-14180.html

L’auteur raconte son enfance et son parcours du combattant pour se réadapter à une famille qu’elle ne connaissait plus, après trois années de détention dans un établissement de soins intensifs où elle a passé le plus clair de son temps, allongée sur un lit de fer blanc, à contempler les nuages…
Les nuages, c’est comme de la barbe à papa, Est-ce que ça se mange, est-ce que ça a le goût sucré ? Tant d’interrogations sont générées par l’esprit de cette petite fille qui, loin de sa famille, n’a pour références que cet univers blanc et une merveilleuse infirmière qui lui donne un peu de tendresse…
Le temps passe, l’enfant reçoit son lot de soins quotidien dont les piqûres, qu’elle accepte malgré tout. S’est-elle habituée ? Elle serre les poings pour affronter les plus désagréables moments, avec un courage extraordinaire. Ce courage qu’ont les enfants devant l’épreuve de la maladie.
Elle croit avoir fait payer aux siens, la rançon de sa délivrance… Je ne le crois pas. Elle a surtout dû s’adapter à des gens de son sang, mais qu’elle ne connaissait pas…
Cette histoire s’achève à l’avènement de l’adolescence de cette jeune fille. Une terrible question la taraude : Où est passée mon enfance ?
Un témoignage de tendresse et de souffrance écrit avec beaucoup de pudeur, que j’ai eu grand plaisir à dévorer en une soirée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mycha 12/04/2009 14:52

Très smart, smart, cette belle jeune femme au chapeau violet et au chat ! Cette alliance du bleu de ses yeux au violet du chapeau !!!..... Pourtant j'aurais envie de lui arracher un sourire. Ce ne doit pas être facile !Une élégante digne d'un récit de Somerset Maugham.

Stephane CUNY 12/04/2009 20:36


Comme c'est joliment écrit. Merci l'amie.


missette 10/04/2009 11:09

Rien de plus à ajouter sinon que je suis heureuse que mon récit t'aie plu. Tu as tout compris Stéph !!! Il y aura sûrement une sorte de suite. Merci encore et... Bon courage pour continuer

Stephane CUNY 11/04/2009 23:39


J'attends la suite.
Steph