Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Stephane Claude CUNY
  • : Tout jeune je dessinais et me destinais pour la profession de Tailleur pour homme... Alors pendant mon apprentissage au sein de cette institution professionnelle et dans le cadre des de la formation en arts plastiques, je devais transcrire le sujet offert, avec ma propre vision...
  • Contact

Profil

  • Stephane CUNY
  • TRENTE DEUX ANS DE CRÉATION PICTURALE Autodidacte, j'ai exposé pendant dix ans au Salon des Artistes indépendants, au Grand Palais des Champs-Elysées à Paris... Depuis le premier janvier 2007, ma peinture prend une nouvelle orientation...
  • TRENTE DEUX ANS DE CRÉATION PICTURALE Autodidacte, j'ai exposé pendant dix ans au Salon des Artistes indépendants, au Grand Palais des Champs-Elysées à Paris... Depuis le premier janvier 2007, ma peinture prend une nouvelle orientation...

Recherche

Archives

28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 06:53

undefined
Stéphane CUNY

16 rue de Nantes

44130 Notre-Dame-des-Landes - France

 

Mon atelier

« La Remaudais »

RD 164 - 44810 Héric - France

Né à Alger en 1957, avant même de savoir marcher, je jouais avec du fils et des aiguilles (je cousais déjà !), J’aimais aussi dessiner et peindre. Alors très tôt, je me destinais au noble métier de « tailleur sur mesure pour homme »... Adolescent, je fréquentais le Lycée Technique du Vêtement de la rue des Taillandiers à Paris, où j’apprenais non seulement à tenir l’aiguille et les ciseaux, mais également le crayon… Mais nul ne connaît son destin et comme d’autres gens de ma génération, la vie m’a conduit à vers d’autres sentiers, moins balisés.

 

Ma passion pour l’esthétisme ne ma jamais quittée, j’ai ainsi exposé pour la première fois au Salon des Indépendants en 1979. Pendant près de dix ans, je présentais le fruit de mon travail à ce Salon international, qui se déroulait au Grand-Palais des Champs-Élysées.

 

 

Ensuite, à l’âge de trente ans, je m’installais à Nantes avec ma famille, puis j’allais travailler à l’étranger. J’ai ainsi visité d’autres espaces et rencontré d’autres cultures. J’évoque mes découvertes dans mon site Internet : « l’homme aux pieds de caoutchouc », à cette adresse : http://www.pieds-caoutchouc.com.

 

 

Enfin en 2001, je rentrais en France dans mon cocon familial. Mais n’en doutez pas, ce serait mal me connaître de penser que je ne reprendrai pas valises, pinceaux et, naturellement, ma machine à coudre pour aller à la découverte de nouveaux horizons.

 

 

Alors, permettez-moi de vous inviter, dès maintenant une partie de mon travail pictural sur cette galerie virtuelle, dont voici l’adresse : http://www.artactif.com/cuny.

 

Mon atelier est surtout au plein air. C’est là que je trouve mon imagination. Mon plus grand plaisir est de contempler et de peindre la nature quand elle est baignée de soleil

 

Quant aux créations réalisées avec des étoffes… Elles viendront au moment opportun. « Patience et longueur de temps font plus que force et rage », comme l’écrivait La Fontaine !

 

Mon activité picturale est déclarée à la Maison des Artistes, sous le numéro : C806743

Partager cet article
Repost0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 13:10

Fleur originaire d’Orient, dont les ottomans offraient les bulbes en cadeau. Elle est devenue un des emblèmes de la Hollande. Voici mon interprétation simple de cette fleur…

 

Les-Tulipes_1828-copie-1.jpg

 

Les tulipes

  Huile sur toile

Aus dem Osten stammende Blume, dessen Osmanischen die Zwiebeln im Geschenk anboten(schenkten). Sie ist eines der Embleme von Holland geworden. Das ist meine einfache Deutung dieser Blume …

 



Fiore originale di Oriente del quale l'ottomano offrì i bulbi in regalo. Il tulipano divenne uno degli emblemi dell'Olanda. Ecco la mia semplice interpretazione di questo fiore.
Partager cet article
Repost0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 06:10
Le N°4
undefined
Huile sur toile
50 X 40 cm
Partager cet article
Repost0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 06:39
Quel mois serait le plus propice pour peindre des tournesols, si ce n'est le mois de février ?
Ainsi, après m'être imprégné de cette magnifique fleur pendant l'été inexistant de l'année 2007, j'ai décidé d'avancer les saisons et de présenter mon interprétation d'une série de sept toiles représentant des tournesols !

Voilà, c'est ainsi et en dehors des conditions ensoleillées de ces derniers jours, qui ont guidé mon inspiration, ce n'est pas la peine de me demander pourquoi un tel acharnement autour de cette fleur géante, qui fleurit en été. Dans mon esprit, elle a pris de l'avance et c'est en février qu'elle étale sa beauté !

Tournesols-5_0004.JPG
Dans la série : "les Tournesols"
Le N° 5
Partager cet article
Repost0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 06:22
La numéro 2

Tournesols-2_2030.jpg
Huile sur toile
Partager cet article
Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 06:51

(Vocable né vers 1383). Grande plante herbacée, dont les grosses fleurs en capitules jaunes se tournent vers le soleil.

Hélianthe, autre nom connu du tournesol (autre vocable née vers 1615; du latin : helianthus, et du grec : hélios « soleil » et anthos « fleur »).

undefinedEn Botanique : l’hélianthe tubéreux est le topinambour. Dans le langage courant, l’hélianthe annuel est la fleur d'ornement, voire le tournesol.

Ce qui s’est écrit autour du tournesol !

« L'hélianthe tord sa tige pour suivre le soleil dont il est l'image » (Colette).

« Les tournesols cernaient d'une crinière d'or leur grande tonsure monastique noire » (Huysmans).

Symbole du retour de l’été, le tournesol, en Allemagne, en Autriche est offert en pot. Il s’achète chez le fleuriste comme n’importe quelle plante d’ornement et les gens en disposent dans leur jardin, à la maison et dans leur bureau.

Ils arborent ce symbole jusqu’à leur boutonnière et on trouve une multitude d’objets dont l’illustration principale est le tournesol.

De retour en France, je n’avais qu’une envie : peindre des champs de tournesols, sous tous les angles… Alors j’ai réussi à m’approcher de champs, non loin de mon atelier. Ce n’est pas évident car les petites routes de campagne ne sont pas toujours rassurantes et pour aller admirer ces magnifiques géantes et jaunes fleurs, il faut souvent aimer prendre des risques et les cultivateurs ne voient pas toujours d’un très bon œil, un type entièrement vêtu de noir, carnet de croquis ou appareil photo à la main, s’approcher de leur trésor. De plus, l’été dernier, en France, n’a pas été des plus ensoleillé !

Alors j’ai mitraillé ce champ, sous toutes les coutures et pour préparer le retour de l’été, je vous propose une série sur ce thème.

Partager cet article
Repost0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 06:57

Après avoir peint dans mon coin, pendant des années et retrouvé le goût de la peinture en 2007, cette nouvelle année 2008 a été une suite d'interrogations sur la qualité de mon oeuvre. Alors j'ai tout entendu : « Ce n'est pas de la peinture, mais de l'art déco ! Des motifs pour tissus ou papiers peints » ; ces appréciations ou dépréciations, tout ce que j'ai entendu, y compris ce qui n'est pas constructif, j'ai décidé de m'en servir comme outil pour avancer…

undefined

Ce que je peins, ce n’est ni de la reproduction, ni de la photographie, mais une interprétation personnelle de ce que mon esprit a vu. Rien de plus. Je n’ai donc pas la prétention de peindre de l’hyper réalisme, quoique je sois admiratif des peintres de ce style.

 

Je ne suis pas l’élève de Vincent Van Gogh, même si l’esprit torturé de l’artiste, sur ses toiles me fascine, ni de Claude Monet, dont j’aime la fraîcheur estivale des toiles… Je suis l’ancien élève d’un institut qui apprenait à de jeunes cancres, l’art de modeler les étoffes sur les corps. Pour cela, il m’a fallu apprendre les différentes formes d’expressions esthétiques.

 undefined

Alors voilà plutôt que de chercher à justifier une quelconque Académie de l'art où j'ai appris à tenir ma brosse, je croque, puis j’appose les couleurs sur la toile, par de légères caresses de brosse. Je le fais en compagnie de peintres qui comme moi, sont passionnés, et rien de plus.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 06:20

Il y a une période, dans son existence où, face à de grandes épreuves, l'a souffrance ou l'approche de la mort, où on s'accroche à la première "bouée" qui se présente.Jesus.jpg Mon meilleur ami, Jean-Luc avait renoué avec la religion chrétienne salvatrice.

Il était en fin de vie et cette fin de vie était terriblement cruelle : son corps perdait peu à peu les facultés de défense et les maux les plus bénins, avaient de funestes conséquences. Sa maladie s'est déclarée deux ans avant sa mort et je crois que pendant sept cent trente jours, il devait saisir le moindre petit souffle de bonheur et compter chaque seconde que lui offrait cette vie qu'il savait perdue. Son ultime refuge était Dieu.

Quelques années plus tard, j'ai peint cette toile en souvenir lui. Mon ami est mort sans l'avoir vue... Cette preprésentation du Christ je l'ai vendue en 1987... Connaissant bien l'acheteuse de la toile, qui est une excellente amie (et qui le connaissait), je sais que là où elle se trouve, à la lumière, elle restitue l'image de mon ami Jean-Luc...

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 21:41

empierrement-du-vide.jpgAfin de mettre en œuvre l’"atelier-cabane" que je construis dans mon vieux hangar, je me suis inspiré tant des décors des petites maisons en bois d’Europe Centrale que des conseils de professionnels et d’amateurs éclairés, qui, tout comme moi ont une passion : Celle de se réveiller le matin et de sortir de son nid douillet pour écouter les petits oiseaux qui chantent gaiement ; dans une nature protégée, façonnée ou non par la main de l’homme…

Alors pour ces amoureux de cabanes et de nature, je leur recommande un site ce site : http://www.les-cabanes.com

Je vous souhaite du plaisir sur ce site.
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 14:15
undefinedMa chambre

Comme la mère de mon père, elle-même artiste peintre construsait sa maison et son atelier, j'aménage un local basique en atelier et la première pièce terminée est ma chambre...
Partager cet article
Repost0